La Sophrologie et la Psychanalyse.

La sophrologie dans ses immenses champs d’intervention consolide l’esprit et le corps dans leurs convergences leurs interactions leur mécanismes propres;  dans tout  ses processus  psychophysiologiques. La pensée jouant d’influence aussi bien sur la plasticité du cerveau que de manière somatique.

Le structuralisme    jean piaget slypat keyboogkillaz psychanalyse le structuralisme relaxation massage réflexologie zen sophrologie Jean Piaget un des fondateurs du mouvement structuraliste

Le structuralisme est une théorie axée sur l’étude des sensations et des sentiments que provoque l’expérience de la perception.

Les structuralistes tentent de décomposer la conscience en ses éléments les plus simples à l’aide de la méthode d’introspection (observation des mouvements de sa propre conscience).

La matière mentale peut se décomposer en éléments psychiques comme l’eau se décompose en hydrogène et en oxygène.

L’évolutionnisme  darwin slypat keyboogkillaz troc truc devident science massage sophrologie évolutionnisme spiritisme maladie guérison Charles Darwin

Dans la notion de « survie du plus fort » Darwin insiste sur le rôle que jouent les structures biologiques supérieures dans l’adaptation des organismes à leur environnement. Puis l’évolutionnisme engendra :

Le  fonctionnalisme  william james slypat keyboogkillaz kest joko psychanalyse massage bien être santé soins sophrologie reflexologie William James


Etude de la fonction des processus psychiques qui permettent à l’individu de s’adapter.  Recherche sur les émotions et le comportement observable.

La sophrologie elle, permet  par une pratique régulière une adaptation des émotions face à des stimuli sociaux communicatif culturel et relationnel de sorte que l’individu devient gestionnaire de toutes ses formes d’attitudes et comportementales conscientes et inconscientes .Ainsi le fictif de l’inconscient agit sur la réalité consciente .L’abstrait  devient concret et inversement .En somme la clé entre conscient et inconscient….L'adaptation à l'environnement ce créer par la volonté et le désir profond d'acclimatation de l'être dans sa globalité par l' automatisme de visualisation mentale de projection et d'introspection mentale . Par l'intermédiaire de l'inconscient  l'individu de trouve les réponses en lui même allant de l'interprétation d'un rêve par exemple, au choix d'un projet quelconque ou la ligne de conduite à adopter face à un dilemme .

Le gestaltisme * wolfgang kohler slypat sly kesti keyboogkillaz zen relaxozen guérison psychanalyse massage sophrologie reflexologie amour sexe femme

la psychologie de la forme ou gestaltisme, est née au début du XXe siècle en Allemagne et s'est développée aux Etats-Unis en une relation polémique étroite avec les psychologies dites «analytiques». Fondées sur les notions d'élément, d'association, de sensation, soucieuses de décrire tout fait psychique en le décomposant selon ses éléments, et d'expliquer les actes psychiques les plus complexes par l'application généralisée d'un schéma simple, ces psychologies se trouvaient mises en défaut lorsqu'il s'agissait de rendre compte de certains comportements qui présentaient de toute évidence un caractère global et irréductible. C'est sur l'observation de ces comportements que s'est fondée la psychologie de la forme.
Réhabilitant contre les constructions artificielles des psychologies analytiques le point de vue de la conscience «naïve», élaborant une nouvelle conception du fait psychique, le gestaltisme a fini par traiter de l'ensemble des problèmes qui se posent à la psychologie.

s’intéresse aux recherches sur la perception. Ils affirmaient que l’expérience est un tout organisé, différent de la somme de ses parties.

L’approche psychanalytique freud zen relaxozen massage relaxation sophrologie psychanalyse maladie guérison mort ame amour sexe keyboogkillaz slypat kesti patay

La psychanalyse est:

1- une méthode d’investigation qui cherche à mettre les significations inconscientes des gestes, des paroles, des actions, etc…

2- une méthode psychothérapeutique fondée sur cette investigation.

3- une théorie de la personnalité.

-Selon Freud les parties de l’esprit peuvent être comparées à un iceberg.

iceberg keyboogkillaz zen relaxozen slypat bkesti amour sexe argent mort meurtre assassin massage relaxation sophrologie réflexologie plantaire psychanalyse freud

-La pointe représente la pensée consciente facile d’accès.

-En dessous se trouve le préconscient constitué des pensées ou informations dont on peut prendre conscience moyennant quelques efforts.

-La base de l’iceberg représente l’inconscient qui échappe à l’introspection. Il est constitué des pensées, motifs, pulsions et désirs non accessibles à la conscience.

Et c’est à cet instant que la sophrologie peu intervenir comme un élément vecteur de communication entre le conscient et l' inconscient permettant l' état sophronique  niveau de conscience (alpha) ou  sophro-liminal, niveau entre veille et sommeil qui assure la gestion du comportement au quotidien de la manière la plus socialement adapté à l'épanouissement de l'individu .Je vous donnes plus de détails pour explications au cas où:

Il y a 3 états de conscience; l'état pathologique; l'état de conscience ordinaire; l'état de conscience sophronique.

 

 



relaxozen relaxation sophrologie

de donner l’accès le chemin  et le transport pour ce rendre dans une forme de décontraction concentrative béat mais vigilante dans une zone mentale entre la veille et le sommeil un endroit intérieur où puiser énergie  ressourcement et parfois une aide préventive ou curative de la médecine traditionnelle.

NOTIONS DE BASES EN PSYCHANALYSE freud psychanalyse amour oedipe sexe keyboogkillaz relaxozen mode argent maladie mort accident relaxation sophrologie réflexologie moto auto guerre meurtre accident

Freud percevait la personnalité comme une interaction dynamique entre différentes structures mentales.

Le ça (id) est la partie présente à la naissance. Il est immature, impulsif et irrationnel. Il est le réservoir de l’énergie mentale. Lorsque les tensions liées aux besoins primaires s’accentuent, le ça en recherche la gratification immédiate. Le ça est donc régi par le principe du plaisir (réduction irrationnelle de la tension).

Le moi (ego) ou principe de réalité, s’édifie par la suite.  Il chevauche le conscient et le préconscient. Il tente de satisfaire raisonnablement les pulsions issues du ça. C’est la partie rationnelle et réaliste de la psyché.

Le surmoi (super ego) se détache du moi à la résolution du complexe d’Œdipe.
C’est l’intégration des règles et des valeurs parentales. C’est le principe de moralité, aussi irréaliste que le ça.

Les mécanismes de défense

La sophrologie aide à désamorcer les mécanismes de défense devenus pénible pour le quotidien

  • Si le moi n’arrive pas à  résoudre les tensions et les angoisses issues des conflits entre le ça et le surmoi, les mécanismes de défense apparaissent.
  • Ils se manifestent par des symptômes (physiques ou psychologiques: phobies, obsession, dépression, agression).
  • Ils falsifient et déforment la réalité et agissent de façon inconsciente.
  • Le déplacement: remplacer l’objet initial d’une pulsion par un objet moins menaçant.
    Se mettre en colère contre un collègue après avoir essuyé des reproches de la part de son patron.
  • La formation réactionnelle: refuser de prendre conscience de désirs, de pensées ou de sentiments jugés inacceptables en adoptant des comportements qui leurs sont contraires.
    Se montrer dominateur et vantard alors qu’on se sent inférieur et qu’on à peu d’estime de soi
  • L’isolation: ignorer les aspects émotifs d’une expérience pénible en se concentrant sur des pensées abstraites, sur des mots ou sur des idées.
    Ne pas tenir compte de ses émotions en discutant des raisons de son divorce.
  • Le refoulement: empêcher des pensées douloureuses ou menaçantes d’accéder au conscient.
    Oublier des agressions sexuelles subies dans la petite enfance.
  • La régression: réagir à une situation menaçante d’une manière qui correspond à un stade antérieur de développement.
    Se mettre en colère lorsqu’un ami refuse d’obtempérer à nos demandes.
  • La sublimation: transformer des désirs non satisfaits ou des pulsions non acceptables en activités constructives.
    Canaliser les désirs sexuels vers l’art et la musique.

La Critique des théories Freudiennes

1- La difficulté de vérifier expérimentalement les concepts.

2- L’importance exagérée de déterminants biologiques et inconscients.
(Sous-estime l’apprentissage et la culture dans le modelage du comportement).

3- L’insuffisance de faits.
(théorie fondée sur des études de cas, données subjectives).

4- Le sexisme (théories misogynes qui dénigrent les femmes).

5- L’absence ou l’insuffisance de données inter-culturelles.

L’approche behaviorale

Le behaviorisme est une théorie psychologique axée sur l’étude du comportement objectivement observable.
Tout comportement peut être réduit à une réaction à un stimulus.

A partir des recherches sur les animaux, ils réussissent à
énoncer certains principes de base de l’apprentissage.

Skinner s’intéresse à l’apprentissage chez les humains, il fait des recherches sur l’enseignement programmé.

Les behavioristes perçoivent la personnalité comme étant l’ensemble des comportements observables d’une personne

Watson croyait que tout comportement était déterminé par l’apprentissage.

Skinner affirmait que pour connaître la personnalité de quelqu’un, il suffisait d’examiner à quels stimuli elle avait été exposée et quelles avaient été ses réactions.

C’est du behaviorisme que découlent les théories de l’apprentissage.

L’approche humaniste

L’approche humaniste se développe en réaction au «pessimisme» de la psychanalyse et au «mécanisme» du behaviorisme.

Les humanistes considèrent que la nature humaine est fondamentalement positive, créatrice et tend naturellement à se réaliser.

Ils ont une conception phénoménologique.
Phénoménologie: étude de la manière dont chaque personne fait l’expérience de la réalité.

 

La personnalité se forge à partir de la manière dont chacun perçoit et interprète le monde. Pour comprendre autrui, il faut savoir comment il perçoit le monde.

Il est important de noter que le sophrologue emploi également la phénoménologie pour évaluer rapidement lors de l’anamnèse les principales caractéristiques de la personnalité de son patient.

Concept de soi (self): ensemble des convictions (perceptions) que les individus entretiennent au sujet de leur propre nature, de leurs qualités et de leur comportement.

Congruence: correspondance entre l’expérience vécue et le concept de soi

Incongruence: écart entre le concept de soi et l’expérience réelle (causé par l’acceptation conditionnelle) i.e.: faire semblant, avoir un masque, étouffer ses sentiments.
Actualisation de soi: pour Maslow tendance innée de l’être humain à s’épanouir, à réaliser pleinement tout son potentiel. (Bref soyons heureux car cela est bon pour la santé disait VOLTAIRE).

La sophrologie reste une belle approche cognitive et  thérapeutique

L’approche cognitive

L’approche cognitive met l’accent sur le raisonnement et le traitement mental de l’information.

Le traitement de l’information est l’ensemble des processus mentaux par lesquels les individus acquièrent, codent, emmagasinent, transforment et utilisent l’information.

Jean Piaget propose une théorie sur le développement de l’intelligence: comment les processus mentaux évoluent durant l’enfance

 

Déterminisme réciproque: pour Bandura la personnalité résulte de l’interaction entre la pensée, le comportement et l’environnement, i.e: la pensée «je peux réussir» influe sur le comportement «je vais demander une promotion» qui influe à son tour sur l’environnement «je peux devenir cadre», qui influe alors sur la pensée «j’ai réussi», et ainsi de suite.

Le lieu de contrôle: selon Rotter les personnes orientés de l’intérieur se sentent maîtres de leur destinée, ceux qui sont orientés de l’extérieur sont convaincus que les résultats dépendent de l’environnement, de la chance ou du destin.

L’approche psychobiologique

La psychobiologie est l’étude des corrélats biologiques du comportement et des activités mentales.

Le comportement est le résultat d’activités chimiques et biologiques complexes dans le cerveau.

La génétique du comportement tente de déterminer dans quelle mesure les différences de comportement entre personnes sont dues à l’hérédité ou à l’environnement.
-Études sur les jumeaux: contribution génétique = 40% et 50%.
-Études parents-enfants(corr.modérée)-enfants adoptifs(corr.faible)

Interactionnisme: hypothèse selon laquelle plusieurs facteurs entre en jeu dans la formation de la personnalité (traits génétiques hérités (40-50%), facteurs environnementaux non-partagés (27%), facteurs environnementaux communs (parents, famille) (7%), facteurs inconnus (16-26%)

Approches nouvelles

Perspective évolutionniste: l’évolution de certaines caractéristiques du comportement est attribuable au processus de sélection naturelle. Les individus qui ont des comportements favorables à la survie les transmettent à leurs enfants.

Éthologie: étude du comportement animal d’un point de vue évolutionniste.
Konrad Lorenz et l’empreinte (film le premier envol).

Sociobiologie: étude des fondements évolutionnistes et biologiques du comportement social. Les parents transmettent aussi les traits émotionnels et cognitifs, comme la confiance et l’intelligence. La réussite sociale contribue à la survie et augmente les chances de se reproduire.

Psychologie culturaliste: étude de l’influence de la culture et des coutumes ethniques sur le comportement humain. Quels comportements sont communs ont tous les humains et lesquels sont propres à des cultures données.

Approche éclectique: en psychothérapie, application des principes et des techniques de différentes approches selon la situation.